Comment prévenir l’ostéoporose avec les nouvelles recommandations françaises en matière de nutrition ?

Comment prévenir l’ostéoporose avec les nouvelles recommandations françaises en matière de nutrition ?

découvrez comment prévenir l'ostéoporose grâce aux nouvelles recommandations françaises en matière de nutrition et adoptez les bonnes pratiques pour une santé osseuse optimale.

Prévention de l’Ostéoporose : Suivre les Dernières Recommandations Nutritionnelles Françaises

Adopter un Régime Alimentaire Méditerranéen

La prévention et le traitement de l’ostéoporose sont fortement liés à l’alimentation. Une approche nutritionnelle efficace est l’adoption du régime méditerranéen, connu pour ses bienfaits sur la densité minérale osseuse et la réduction du risque fracturaire. Ce régime inclut notamment une consommation régulière de fruits, légumes, céréales entières, de l’huile d’olive, et une faible ingestion de viandes rouges.

Les Produits Laitiers : une Source Essentielle de Calcium

Deux à trois portions de produits laitiers sont conseillées quotidiennement pour garantir un apport adéquat en calcium et en protéines. Avec un apport d’environ 1g de calcium par jour, cette pratique n’est pas associée à des risques pour la santé cardiovasculaire et pourrait même présenter des bénéfices. Une consommation limitée en fromages est recommandée en raison de leur teneur en sel, pouvant entraîner une excrétion accrue du calcium dans les urines.

L’importance du Calcium dans les Eaux Minérales

Les eaux minérales riches en calcium sont une alternative pertinente pour ceux qui consomment insuffisamment de produits laitiers. Elles offrent une biodisponibilité comparable à celle du calcium laitier mais attention à leur teneur en sodium, qui pourrait influencer négativement l’équilibre calcique.

Un Apport Protéique Adapté

Pour les adultes, surtout après la ménopause et chez les personnes âgées, il est suggéré de viser un apport de 1 à 1,2 g/kg/j de protéines, avec une préférence pour les protéines de haute qualité, qui soutiennent la santé osseuse et musculaire sans influencer négativement le métabolisme calcique.

Dans la même thématique

Conseils Nutritionnels à Éviter

Éviter les Déséquilibres du Régime Occidental

Un régime occidental débalancé, riche en produits transformés et pauvre en fruits et légumes, est relié à une diminution de la densité minérale osseuse et à une augmentation du risque de fractures.

Approche Critique des Régimes Végétalien et Hypocalorique

Les régimes végétaliens peuvent être associés à une baisse de la densité minérale osseuse et une hausse du risque de fractures chez ceux qui ne compensent pas adéquatement en calcium et protéines. Un régime hypocalorique injustifié peut induire une perte de masse osseuse ; il est donc recommandé de contrôler attentivement les apports en nutriments et de pratiquer une activité physique régulière.

Consummation Réduite de Sodas et d’Alcool

Consommer quotidiennement des sodas ou des quantités importantes d’alcool s’avère néfaste pour la santé osseuse, avec un risque accru de fractures et de chutes.

Dans la même thématique

Éléments Nutritifs au Rôle encore Incertain

Impact non Démontré du Café et du Thé

Le café à doses raisonnables ne semble pas affecter la santé osseuse négativement. Des études récentes suggèrent même des effets positifs du thé sur le maintien de la masse osseuse.

Les Préprobiotiques et le Soja

Les bienfaits des phytoestrogènes et des préprobiotiques sur la santé osseuse ne sont pas encore clairement établis, malgré l’intérêt croissant. Les femmes ayant des antécédents de cancer du sein devraient les aborder avec prudence.

Les Suppléments : Prudence et Mesure

Les substituts hyperprotéinés ou les suppléments hypercaloriques, souvent non nécessaires, n’ont pas d’indication sans contexte de dénutrition ou de déficiences nutritionnelles claires.
En résumé, pour maintenir une santé osseuse optimale, il est essentiel de prioriser une alimentation équilibrée riche en fruits, légumes, produits laitiers et protéines de haute qualité, tout en évitant les excès de sodas, d’alcool, et les régimes déséquilibrés ou restrictifs sans fondement médical.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?