Quelles sont les 500 recettes exclusives au menu des athlètes pour Paris 2024 ? Découvrez pourquoi frites et burgers sont bannis !

Quelles sont les 500 recettes exclusives au menu des athlètes pour Paris 2024 ? Découvrez pourquoi frites et burgers sont bannis !

découvrez les 500 recettes exclusives au menu des athlètes pour paris 2024 et les raisons pour lesquelles frites et burgers sont bannis. préparez-vous à une révolution culinaire pour les athlètes de haut niveau!

Les athlètes des Jeux Olympiques de Paris 2024 auront un menu exclusif composé de 500 recettes spécialement conçues pour optimiser leurs performances. Découvrez dans cet article pourquoi les frites et les burgers sont bannis de cette sélection gourmet!

Un menu d’exception pour les athlètes des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024

Dans quelques mois, les meilleurs sportifs du monde se donneront rendez-vous à Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Pour assurer leur performance et leur bien-être, un menu d’exception a été spécialement élaboré pour eux.

Dans la même thématique

500 recettes pour satisfaire tous les goûts et les besoins énergétiques

Pendant toute la durée de l’événement, le restaurant du village des athlètes, situé en Seine-Saint-Denis, ouvrira ses portes 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Avec ses 3 500 places assises, il devra répondre aux attentes des 15 000 compétiteurs venus du monde entier, l’alimentation étant l’une des clés de leur réussite.

Pour concilier les goûts, les habitudes alimentaires et les besoins énergétiques propres à chaque discipline, les organisateurs ont mené une véritable course de fond. Le résultat : 500 recettes patiemment élaborées, validées par le Comité international olympique après un marathon de près de trois ans et dix allers-retours.

Dans la même thématique

Une offre végétale à l’honneur et l’absence de frites et burgers

Parmi les particularités de ce menu, ni frites ni burgers ne figurent au programme. Cette décision peut surprendre, car lors des Jeux de Londres en 2012, les sportifs pouvaient en consommer, McDonald’s étant alors sponsor de l’événement. Cependant, le partenariat entre l’enseigne américaine de fast-food et les JO s’est achevé de manière anticipée en 2018.

L’accent est mis sur une offre végétale, avec l’objectif d’un tiers des choix disponibles. Les athlètes pourront également bénéficier de l’expertise de nutritionnistes présents sur place pour répondre à leurs demandes spécifiques.

Dans la même thématique

Des sponsors de renom pour assurer la restauration événementielle

Plusieurs sponsors sont associés à cette restauration événementielle. Parmi eux, Coca-Cola, qui sera toujours dans la course après près de cent ans de présence, abreuvera les athlètes dans leur restaurant. Des fontaines distribueront pas moins de six références de la firme d’Atlanta.

Danone proposera ses produits laitiers, dont sa gamme de yaourts hyperprotéinés Hipro. Carrefour assurera l’approvisionnement du site en produits frais, en privilégiant l’offre locale. Les sportifs auront à leur disposition un bar à salades, un étal de fruits, des stands fromages et laitages, desserts, soupes, grillades, pizzas, plats et pâtes du jour, boulangerie et buffet chaud.

Cette organisation se déclinera en quatre espaces géographiques – France, Asie, Afrique et Caraïbes et Cuisines du monde – pour satisfaire tous les appétits de la planète sportive.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?