La grande triche révélée ? Comment ChatGPT et l’intelligence artificielle ont pris le contrôle des étudiants de la région.

La grande triche révélée ? Comment ChatGPT et l’intelligence artificielle ont pris le contrôle des étudiants de la région.

Des étudiants de la région utilisent ChatGPT, l’intelligence artificielle, pour travailler

L’intelligence artificielle est de plus en plus présente dans notre quotidien, et les étudiants de la région ne font pas exception. En effet, de nombreux étudiants ont recours à ChatGPT, une intelligence artificielle générative, pour les aider dans leur travail. ChatGPT est un outil en ligne gratuit qui permet de générer du texte de manière automatique, en fonction des instructions données par l’utilisateur. Mais cette utilisation soulève une question importante : recourir à l’IA, est-ce tricher ?

Dans la même thématique

Une économie de temps considérable

Pour les étudiants interrogés, l’objectif principal est de gagner du temps. En effet, ChatGPT permet de résumer des documents, de réécrire des textes, ou encore de générer du contenu original. Les étudiants peuvent ainsi se débarrasser de certaines tâches fastidieuses et se concentrer sur d’autres aspects de leur travail. “L’utilisation de l’IA nous fait gagner un temps fou”, explique Alice, 22 ans, en première année de master en droit numérique. “En faculté de droit, nos séances de TD (travaux dirigés) se composent souvent d’un dossier d’une trentaine de pages avec des liens vers des textes. C’est conséquent. ChatGPT nous permet de résumer rapidement ces documents et de nous concentrer sur l’essentiel.”

Dans la même thématique

Une utilisation controversée

Si certains étudiants considèrent que l’utilisation de ChatGPT est un simple outil pour améliorer leurs travaux, d’autres reconnaissent que cela peut être considéré comme de la triche. “En vrai, c’est comme de la triche, je ne veux pas que le professeur le sache”, admet Louis*, 22 ans, en dernière année de son master en communication. “Tout dépend de son usage, il faut s’en servir à bon escient”, ajoute Alice. Il semblerait donc que la frontière entre l’utilisation légitime de l’intelligence artificielle et la triche soit floue.

Dans la même thématique

Les limites de l’utilisation de ChatGPT

Si ChatGPT peut être utile pour gagner du temps, il est important de souligner que cet outil ne peut pas remplacer le travail de recherche et de réflexion des étudiants. “Bien sûr, je ne vais pas tout écrire avec cet outil et ça ne va pas remplacer le travail d’entretiens et de récolte d’informations”, explique Louis. De plus, certains établissements d’enseignement supérieur interdisent l’utilisation de l’intelligence artificielle pour les travaux académiques. Les étudiants doivent donc être conscients des risques encourus en utilisant ces outils.

Comment détecter l’utilisation de ChatGPT ?

Pour éviter la triche, certains enseignants utilisent des outils de détection de l’utilisation de l’IA. “Les professeurs nous ont dit que c’était interdit, qu’il existait un détecteur. J’y crois pas trop, tu reformules tes phrases et ça passe”, explique Louis. Néanmoins, il existe des outils en ligne, tels que ZeroGPT, qui permettent de détecter l’utilisation de ChatGPT dans un texte. Les étudiants peuvent ainsi vérifier leur travail avant de le rendre, en modifiant les passages signalés comme étant écrits par l’intelligence artificielle.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?