Ce remède miracle va-t-il vraiment vous faire perdre du poids et contrôler votre diabète ? Découvrez l’ANTIDIABÉTIQUE révolutionnaire qui affole les nutritionnistes !

Ce remède miracle va-t-il vraiment vous faire perdre du poids et contrôler votre diabète ? Découvrez l’ANTIDIABÉTIQUE révolutionnaire qui affole les nutritionnistes !

découvrez l'antidiabétique révolutionnaire qui affole les nutritionnistes et pourrait vous aider à perdre du poids tout en contrôlant votre diabète.

Avancées remarquables d’un antidiabétique dans la gestion du poids

Les avancées cliniques révèlent un médicament antidiabétique qui favorise une perte pondérale conséquente, supérieure à celle obtenue avec d’autres traitements pour les personnes atteintes de diabète de type 2. Il s’agit des inhibiteurs du SGLT2, qui, outre leur rôle bien connu dans la réduction du glucose sanguin, montrent également des bienfaits cardiaques et rénaux significatifs.

Perte de poids notable avec les inhibiteurs du SGLT2

Des recherches menées par l’université de Buffalo indiquent une réduction de poids significativement plus marquée chez les patients traités avec les inhibiteurs du SGLT2 par rapport à ceux sous agonistes des récepteurs du GLP-1. Ces constatations, divulguées dans le Journal of the American Pharmacists Association, indiquent une perte médiane de poids dépassant les 3 kilogrammes pour les sujets utilisant les inhibiteurs du SGLT2, tandis que ceux traités avec les agonistes des récepteurs du GLP-1 accusent une perte médiane d’approximativement 1,2 kilogramme.

Les bénéfices d’une réduction de poids pour les diabétiques

D’après Nicole Paolini Albanese, professeur associé de pharmacie à l’UB School, le surpoids est fréquent chez les diabétiques et nuit à la sensibilité à l’insuline. La diminution de poids permet donc de restaurer cette sensibilité, d’améliorer la gestion de la glycémie et de limiter les facteurs de risque cardiaque accompagnés de comorbidités.

Comparaison des médicaments : Inhibiteurs du SGLT2 et agonistes des récepteurs du GLP-1

Ces médicaments sont privilégiés après la metformine, première ligne de défense dans le contrôle de la glycémie chez les diabétiques de type 2. L’examen approfondi des dossiers des patients révèle non seulement une différence dans la réduction de poids sur une durée de six mois mais aussi dans les paramètres de pression artérielle, de glucose sanguin et de la fonction rénale, même si les différences pour ces derniers paramètres s’avèrent non significatives.

  • La canagliflozine et le liraglutide se distinguent respectivement comme inhibiteur du SGLT2 et agoniste des récepteurs du GLP-1 les plus prescrits.
  • Les sujets sous inhibiteurs du SGLT2 affichent une perte de poids supérieure.
  • Ces inhibiteurs montrent également un effet protecteur contre le gain de poids induit par d’autres antidiabétiques, un avantage non observé avec les agonistes des récepteurs du GLP-1.
  • Contrairement aux études antérieures, ces résultats ne soutiennent pas la supériorité des agonistes des récepteurs du GLP-1 pour la réduction de poids.
  • La recherche appuie l’intérêt pour des études approfondies sur l’influence des antidiabétiques sur la masse corporelle.

Même si ces traitements, à leurs doses réglementaires pour le diabète de type 2, ne sont pas spécifiquement conçus pour la perte de poids, l’éventuel bénéfice n’est pas à négliger. Un allègement, même modeste, se révèle positif pour le diabète mais aussi pour d’autres pathologies.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?