Martin Sellner : portrait d’un leader de l’identité européenne

Martin Sellner : portrait d’un leader de l’identité européenne

Martin Sellner, Figure de Proue du Mouvement Identitaire en Europe

Martin Sellner, autrichien au style vestimentaire sportif et aux lunettes bien dessinées, s’est fait connaître sur la scène politique européenne par des positions controversées. Il est au cœur d’un tumulte médiatique en Allemagne suite à sa proposition de retour forcé des immigrants et des citoyens allemands de souche étrangère vers un prototype d’État en Afrique du Nord. Cette proposition a été exposée aux membres influents du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), connu pour son inclinaison vers l’extrême droite.

La Proposition qui Fait Frémir l’Allemagne

L’initiative de Sellner envisage une “remigration” massive orchestrée par le biais d’une politique d’incitation à l’émigration volontaire. Cette vision s’adresse aux groupes jugés comme étant un poids pour la société allemande et autrichienne, sur les plans économique, criminel ou culturel. C’est lors d’un événement discret à Potsdam en novembre 2023 que le plan a été présenté, soulevant une vague de réactions à travers le pays.

Profils et Influences

À 35 ans, Sellner n’est pas une nouvelle figure de la mouvance identitaire. Ayant contribué à l’établissement de la section autrichienne de la mouvance identitaire en 2012, il a hérité d’une notoriété mondiale suite à la tragédie de Christchurch en Nouvelle-Zélande en 2019. La révélation que Brenton Tarrant, l’auteur de l’attaque terroriste contre des mosquées qui a fait 51 victimes, était en communication avec Sellner et avait fait un don substantiel à son mouvement a suscité un scandale international.

Pour Sellner, les implications ont été sérieuses : il a été l’objet d’une enquête pour sa possible implication dans des activités terroristes. Cependant, l’enquête a été clôturée en 2021 sans aboutir à des poursuites en justice.

Un Passé Empreint de Controverses

La fascination de Sellner pour le régime nazi a fait surface lorsqu’à 17 ans, il fut pris en flagrant délit d’alignement politique extrême en apposant des autocollants à croix gammée sur une synagogue. Bien qu’il affirme aujourd’hui que ces actes étaient des provocations de jeunesse, il reste suspect aux yeux de beaucoup quant à son idéologie politique actuelle.

Il est connu pour provoquer par des symboles polémiques comme les commémorations aux flambeaux lors des anniversaires de la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce qui ne fait qu’attiser les critiques sur sa véritable allégeance idéologique.

Cette analyse détaillée de Martin Sellner, ses idées et ses antécédents polémiques, constitue une invitation à la prudence quant à l’ascension des mouvements d’extrême droite en Europe.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?