Overwatch 2 : Blizzard a-t-il sabordé ses employés pour empêcher la création d’un bon jeu ?

Overwatch 2 : Blizzard a-t-il sabordé ses employés pour empêcher la création d’un bon jeu ?

découvrez la vérité sur overwatch 2 : blizzard sacrifie-t-il ses employés pour empêcher la création d'un bon jeu ? analyse exclusive.

L’avenir compromis d’Overwatch 2

Les promesses envolées d’Overwatch 2

Dès sa sortie en 2022, Overwatch 2 a éveillé l’intérêt des joueurs mais cette effervescence n’a été que de courte durée. Les attentes initiales, notamment concernant un mode histoire approfondi et une expérience PvE enrichie, se sont rapidement estompées, laissant place à un sentiment de stagnation.

Les révélations des ex-employés de Blizzard

Des témoignages émanant de sources internes à Blizzard ont levé le voile sur une réalité moins reluisante. En détail, le mode PvE et les missions scénarisées subissent un immobilisme accru, conséquence d’une série de réductions d’effectifs touchant notamment ces segments du développement.

La BlizzCon 2019 : un souvenir lointain

Remontant à 2019, la BlizzCon avait soulevé l’engouement autour d’Overwatch 2. Les annonces d’un mode histoire et d’un mode PvE, se sont avérées alléchantes. Cependant, avec le temps, l’investissement de Blizzard dans ces aspects semble s’étioler, affectant la qualité et la fréquence de leur mise à jour.

L’impact du management sur la créativité

Un planning initial ambitieux de Blizzard envisageait des mises à jour régulières avec un contenu neuf “tous les 18 mois”. Cette direction a été entravée par une exigence excessive de “Blizzard Quality”, poussant les équipes à une répétition incessante d’itérations sans aboutissement concret.

La restriction des missions scénarisées

Introduites tardivement dans le jeu, les missions scénarisées ne sont disponibles qu’au prix de 15 dollars et leur nombre se limite à trois. En parallèle, la simplicité du mode PvE souffre de critiques sur ses lacunes en termes de profondeur et de diversité de gameplay.

Le décalage entre PvP et PvE

Les défis consistant à harmoniser le gameplay du mode PvP avec celui du PvE ont été considérables et les apports créatifs suggérés par les équipes se seraient heurtés à un refus systématique dû à des contraintes diverses telles que le manque d’intérêt ou de temps.

Les perturbations de janvier 2024

Les licenciements ayant eu lieu chez Activision-Blizzard ont impacté principalement les équipes dédiées au mode PvE et aux contenus scénaristiques d’Overwatch 2. Ces décisions ont contribué à une stagnation notable du développement de ces aspects du jeu, décevant une communauté investie.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?