Les aurores boréales vont-elles illuminer le ciel ? Une puissante tempête solaire se dirige vers la Terre !

Les aurores boréales vont-elles illuminer le ciel ? Une puissante tempête solaire se dirige vers la Terre !

découvrez si les aurores boréales vont illuminer le ciel suite à l'arrivée imminente d'une puissante tempête solaire vers la terre.

Phénomène céleste imminent : la Terre en attente des lumières du Nord

Ce mardi 28 novembre, l’astre central de notre système, le Soleil, a été le théâtre d’une impressionnante éruption solaire. Celle-ci, classée M 9,8, se place juste avant la catégorie X, qui représente le niveau le plus dramatique.
L’éruption est venue de la région solaire désignée AR3500, qui a expulsé des particules coronales en direction de notre planète à une vitesse qui dépasse les 800 km/s.

L’arrivée d’une éjection de masse coronale puissante

Les prévisions de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) annoncent que cette éjection de masse coronale (CME) atteindra la Terre le vendredi 1er décembre à environ 11h, heure de Paris. Cet événement est susceptible de favoriser la formation d’ aurores boréales.
Le plus captivant dans cette prévision est la probabilité que cette CME rejoigne en route des flux de particules antérieures plus lents, émis par le Soleil. Ce phénomène, s’il se produit, formerait ce qu’on appelle une CME cannibale, pouvant entraîner une forte tempête géomagnétique de classe G3.
– Catégorie G3: Suffisamment puissante pour occasionner des aurores boréales au-delà des zones polaires habituelles.

Les conséquences sur les technologies terrestres

Il est possible que ces éruptions solaires menacent nos systèmes technologiques, y compris Internet. Cependant, il est nécesssaire d’étudier les risques selon l’intensité finale de la tempête géomagnétique générée par la CME survenue.
En conclusion, l’activité solaire récente pourrait bien illuminer le ciel avec des aurores boréales tout en présentant des enjeux importants pour notre infrastructure technologique. À l’approche de la date prévue, il convient de rester attentif aux mises à jour des agences spatiales pour anticiper et profiter du spectacle céleste tout en prenant les précautions nécessaires pour nos technologies.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?