Dakar 2024 : Loeb reste combatif malgré son retard, mettant la pression sur Sainz

Dakar 2024 : Loeb reste combatif malgré son retard, mettant la pression sur Sainz

https://www.youtube.com/watch?v=eRFf6TPufxg

Sébastien Loeb ne lâche pas le combat dans le Dakar 2024

En dépit du fait que Carlos Sainz maintienne la première place avec brio, son ancien compère Sébastien Loeb demeure lui aussi focalisé sur la victoire, et n’entend pas céder un pouce de terrain facilement. Alors que certains jours l’avance de Sainz s’accentue et d’autres voient Loeb reprendre du terrain, l’écart entre les deux compétiteurs s’est stabilisé à 20 minutes et 33 secondes. Certes, cet intervalle est non négligeable, mais pas insurmontable pour celui qui cumule neuf titres mondiaux en WRC.

Le pilote de chez Prodrive a en effet remporté sa quatrième victoire d’étape dans cette édition, mais la chance n’était pas entièrement de son côté, avec deux pneus endommagés qui l’ont ralenti près de la fin. Loeb faisait preuve de résilience, reconnaissant qu’avec un tel décalage, lutter à armes égales s’avère ardu. « L’attaque est la seule voie que nous pouvons emprunter, et nous l’exploitons pleinement », affirmait-il après avoir parcouru les 417 km de l’étape.

Dans la même thématique

Loeb face à un défi collectif

La bataille ne se situe pas seulement au niveau des chronos, mais aussi dans la dynamique d’équipe. Contrairement à Sainz, avantagé par la collaboration de ses coéquipiers chez Audi – Stéphane Peterhansel et Mattias Ekström -, Sébastien Loeb ne peut compter sur un soutien similaire. Son équipier, Nasser Al-Attiyah, a dû abandonner la spéciale prématurément, ce qui a laissé Loeb seul dans l’arène contre le trio Audi.

« Un coéquipier à proximité pourrait se révéler déterminant si un problème mécanique survient. Pour autant, une panne traduit déjà des difficultés… donc l’idéal reste de ne pas devoir compter sur une telle assistance », expliquait Loeb. Il soulignait l’avantage que constitue un support d’équipe, en particulier en situation de crise, comme ce fut le cas pour lui lors de ses mésaventures mécaniques.

Dans la même thématique

Loeb insiste, Sainz sous pression

Malgré cet handicap de soutien, Loeb laisse transparaître une détermination inébranlable et une stratégie offensive face à son rival, même si les 20 minutes le séparant de Sainz sont conséquentes. Ses ambitions de victoire demeurent intactes, et il entend bien exercer une pression constante sur Sainz jusqu’à la ligne d’arrivée. « Il garde son sang-froid, mais il serait naïf de penser que cela lui assure une totale tranquillité. Porté par cet esprit combatif, il ne compte pas abandonner », insistait le challenger.

Dans la même thématique

En résumé

  • Défi présent : Sébastien Loeb doit surmonter un retard de 20 minutes et 33 secondes face à Carlos Sainz.
  • Challenges techniques : Quatre victoires d’étape pour Loeb, mais deux crevaisons ont réduit son avance.
  • Dynamique d’équipe : Loeb fait face seul à l’équipe Audi, tandis que Sainz bénéficie d’un soutien de ses équipiers.
  • Pression constante : Malgré le retard, Loeb reste agressif dans sa quête de victoire dans le Dakar 2024.

Pour plus d’informations sur l’évolution de cette compétition acharnée, consultez l’article détaillé du Dakar 2024, Étape 9 – Loeb repart à l’assaut mais Sainz contrôle son avance.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?