Intelligence artificielle : Claude, le nouveau concurrent européen de ChatGPT, révolutionne-t-il le monde de la conversation virtuelle ?

Intelligence artificielle : Claude, le nouveau concurrent européen de ChatGPT, révolutionne-t-il le monde de la conversation virtuelle ?

découvrez comment claude, le nouveau concurrent européen de chatgpt, révolutionne le monde de la conversation virtuelle grâce à son intelligence artificielle.

Le nouveau concurrent européen de ChatGPT, Claude, fait son entrée sur le marché de l’intelligence artificielle. Quelles sont les innovations qu’il apporte et comment révolutionne-t-il le monde de la conversation virtuelle ?

Claude, le nouvel acteur de l’intelligence artificielle en Europe

Un nouveau venu dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) fait son entrée sur la scène européenne. L’entreprise américaine Anthropic a annoncé l’arrivée de Claude 3, sa nouvelle série de modèles d’IA générative, déjà déployée aux États-Unis, sur le Vieux Continent, y compris en France.

Les utilisateurs européens auront désormais accès à Claude AI, la version web de l’assistant d’IA, l’application mobile (sur les appareils Apple), et, pour les entreprises, le plan “Claude Team” avec un accès sécurisé aux capacités des différents modèles, pour 28 € par mois et par employé.

Dans la même thématique

Concurrence avec ChatGPT

Anthropic, concurrent d’OpenAI – qui a dévoilé une nouvelle version de ChatGPT -, a présenté Claude 3 en mars. Il comprend trois modèles de puissance graduelle, Haiku, Sonnet et Opus. “Opus est notre modèle le plus intelligent, avec les meilleures performances du marché pour les tâches très complexes”, avait affirmé l’entreprise californienne.

Dans la même thématique

Anthropic, une approche éthique de l’IA

Fondée par d’anciens employés d’OpenAI, la société Anthropic cherche à se distinguer de ses concurrents en mettant en place des garde-fous plus stricts à cette technologie qui suscite autant d’enthousiasme que d’inquiétude. Cette approche éthique avait rendu Claude moins impressionnant que ChatGPT.

Cependant, en mars, la start-up a estimé avoir réussi à contourner l’obstacle sans compromettre ses valeurs. “Opus nous montre les limites extrêmes de ce qui est possible avec l’IA générative”, avait-elle déclaré, évoquant une “compréhension comparable à celle d’un être humain”.

Dans la même thématique

Les fonctionnalités de Claude

Avec Claude 3, l’interface permet aux utilisateurs de fournir des images et des documents pour leurs requêtes au modèle, mais elle ne produit pas encore d’images, contrairement à ChatGPT. “Claude donne le contrôle aux utilisateurs et leur offre la possibilité de créer, de reproduire et d’enrichir facilement leurs idées tant sur le lieu de travail que dans leur vie quotidienne”, a affirmé Dario Amodei, patron et cofondateur d’Anthropic.

L’entreprise précise que Claude a un “niveau solide de compréhension et d’expression” en français, en allemand, en espagnol, en italien et dans d’autres langues européennes. Son API (la plate-forme pour les développeurs) était déjà accessible en Europe depuis le début de l’année.

Un avenir prometteur

La start-up, basée à San Francisco, a levé au moins 7 milliards de dollars (6,5 milliards d’euros) depuis 2021, la majorité en 2023, grâce à des investisseurs tels que Google, Salesforce et Amazon. Avec Claude, Anthropic entend bien se faire une place de choix dans le monde de la conversation virtuelle.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?