Santé : Les microplastiques dans nos artères sont-ils à l’origine des AVC ? Découvrez la surprenante découverte !

Santé : Les microplastiques dans nos artères sont-ils à l’origine des AVC ? Découvrez la surprenante découverte !

découvrez la surprenante découverte sur les microplastiques dans nos artères, potentiellement à l'origine des avc, dans le domaine de la santé.

Une étude éclaire l’impact potentiel des microplastiques sur le risque d’accidents vasculaires

Sous l’effet de facteurs environnementaux, tels que les UV, les matières plastiques se fragmentent progressivement en particules fines que l’on retrouve dans notre environnement immédiat : l’air ambiant, l’eau, le sol, et finalement intégrées dans les organismes vivants et leurs tissus. Ces microparticules plastiques se retrouvent ainsi dans diverses parties du corps humain : placentas, poumons, urine, lait maternel et même le sang.

Les dépôts de graisse dans les artères analysés

Concernant la santé cardiaque, des chercheurs italiens ont publié dans le New England Journal of Medicine une recherche suggérant une influence des microplastiques. Cette recherche se focalisait sur des patients ne montrant pas de symptômes avant d’être opérés pour éliminer des accumulations obstruant les carotides – artères essentielles pour l’acheminement du sang vers le cerveau.

Ces accumulations, connues sous le nom de plaques d’athéromes, sont constituées de cholestérol et d’autres substances qui, en se fixant sur les parois des vaisseaux sanguins, provoquent des restrictions et peuvent déboucher sur l’athérosclérose. Ce trouble est souvent à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de crises cardiaques.

Microplastiques détectés chez la majorité des patients étudiés

La présence de plastiques a été évaluée dans ces dépôts artériels. L’étude a concerné 257 patients dont les plaques d’athéromes prélevées lors d’opérations ont été examinées. Sur ces patients, 150 avaient des particules micro et nanoéchelles de matières plastiques dans leurs plaques, majoritairement composées de polyéthylène et de polychlorure de vinyle.

Dans la même thématique

Les risques cardiovasculaires multipliés par quatre

Sur une durée de près de trois ans, les chercheurs ont suivi ces patients afin de corréler les microplastiques avec le risque de subir des infarctus, des AVC ou de décéder. Il ressort que les patients avec des microplastiques dans leurs plaques d’athéromes couraient un risque d’évènement cardiovasculaire significativement plus élevé – augmenté de plus de quatre fois – comparé à ceux sans microplastiques.

Les auteurs de l’étude soulignent toutefois que les données recueillies ne démontrent pas une causalité directe. Ils précisent : « Nos résultats indiquent cependant que les patients avec des microparticules plastiques identifiées dans les dépôts de leurs artères carotides ont, après 34 mois de suivi, un risque accru d’infarctus, d’accident vasculaire cérébral ou de décès pour toutes autres causes. »

Tableau des risques associés aux microplastiques dans les athéromes

Risque comparatifSans microplastiquesAvec microplastiques
Infarctus du myocardeBasQuatre fois plus élevé
Accident vasculaire cérébralBasQuatre fois plus élevé
Décès toute causeBasQuatre fois plus élevé

Les impacts des microplastiques sur la santé humaine sont progressivement mis en lumière par la recherche scientifique, soulevant des inquiétudes quant aux implications à long terme de notre exposition quotidienne à ces polluants. Cette découverte incite à la prudence et renforce la nécessité de poursuivre les recherches dans ce domaine.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?