La disparition croissante des pharmacies : un enjeu de santé à ne pas négliger

La disparition croissante des pharmacies : un enjeu de santé à ne pas négliger

La diminution alarmante des pharmacies en France

Une baisse préoccupante des établissements pharmaceutiques

Récemment, alors que l’autorité sanitaire a décidé de renforcer le rôle des pharmaciens face à la pénurie de praticiens, des données inquiétantes ont émergé. Ces dernières années, le nombre de pharmacies qui baissent leur rideau définitivement atteint des niveaux inédits. En effet, comparativement à la décennie précédente, la fréquence de cessation d’activité a grimpé de 60 %, avec un total de 276 clôtures enregistrées rien qu’en 2023. Ce phénomène s’élève à une fermeture quotidienne durant les jours ouvrés, comme le pointe le GERS, l’organisme qui surveille ce secteur.

Des disparités régionales et un seuil symbolique franchi

Cette vague de fermetures a conduit à un constat alarmant : pour la première fois depuis longtemps, le réseau d’officines françaises est passé sous le cap des 20 000. Les données de clôture de l’année dévoilent un total de 19 966 pharmacies, ce qui représente une contraction de près de deux mille établissements en une décennie. Cette tendance décroissante n’est pas répartie également sur le territoire. En effet, certaines zones géographiques parviennent à maintenir un tissu pharmaceutique plus dense, tandis que d’autres subissent davantage les impacts de ces fermetures.

Implications pour l’accès aux soins

La disparité territoriale qui en découle peut entrainer des conséquences notables en termes d’accès aux soins pour les populations concernées. Les pharmacies jouent un rôle crucial en étant souvent le premier point de contact dans le parcours de soins. Ce déclin pose la question de la continuité des services de santé de proximité et de l’égalité face à l’accès aux soins médicaux.

En conclusion

La fermeture accélérée des pharmacies sur le territoire français est un enjeu de santé publique qui mérite une attention particulière. Les conséquences de ce phénomène ne sont pas à prendre à la légère, car elles touchent directement la capacité des citoyens à obtenir des soins essentiels. Il est impératif de mettre en place des mesures pour contrebalancer cette tendance et garantir l’accès équitable aux services pharmaceutiques à l’ensemble de la population.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?