Quand le froid extrême fige les Tesla près d’un Supercharger à Chicago

Quand le froid extrême fige les Tesla près d’un Supercharger à Chicago

Une glaciation paralyse les Tesla à Chicago

La métropole de Chicago est aux prises avec une vague de froid saisissante, introduisant des températures qui chutent bien en dessous de -30°C. Ce phénomène climatique exceptionnel engendre de sérieuses difficultés pour les détenteurs de Tesla.

Dans de telles conditions atmosphériques ardues, il s’est avéré que la recharge des batteries de ces véhicules électriques est compromise, entraînant leur immobilisation à proximité des Superchargers, qui se sont transformés en de véritables morgues glacées.

Dans la même thématique

Des Tesla paralysées par un froid polaire

Il est connu que le froid pénétrant met à rude épreuve la technologie automobile, affectant jusqu’aux voitures à essence, en particulier au niveau des composants électroniques. Les batteries des véhicules électriques, exposées à ces températures glaciales, enregistrent une chute flagrante en matière d’efficacité.

Les usagers de Tesla à Chicago dénotent que la recharge des batteries ne s’effectue pas comme prévu bien que celles-ci soient branchées, conduisant à une autonomie restreinte ou même à une inaptitude totale au déplacement.

Un cas particulier d’un détenteur de Tesla Model 3 a été rapporté. Celui-ci, bouleversé, déplorait que le prix conséquent de son acquisition ne justifiait pas une telle diminution de performance de la batterie.

Il a aussi signalé que son autonomie se réduisait d’environ dix kilomètres à chaque trajet professionnel, et les pertes pouvaient grimper à 40 kilomètres durant la nuit.

Dans la même thématique

La réponse de Tesla à la controverse du préchauffage

Si la source exacte des dysfonctionnements reste incertaine, encombrant soit les Superchargers, soit les batteries, Tesla s’est prononcée sur la question. Le fabricant explique que le préchauffage des batteries est censé s’activer automatiquement en approchant des stations de recharge, grâce à la fonctionnalité GPS intégrée. Néanmoins, cette technologie pourrait nécessiter des optimisations.

Selon Tesla, la responsabilité incomberait partiellement aux conducteurs, qui négligeraient de préchauffer leurs batteries pour les préparer à la charge intensive.

Une justification qui n’a pas vraiment satisfait au vu du nombre d’individus affectés par ce désagrément.

Dans la même thématique

Considérations pour une transition énergétique dans un climat rigoureux

Il est rassurant de savoir que des véhicules électriques autres que ceux proposés par la marque d’Elon Musk, à l’instar de la Nissan Leaf et de la Chevrolet Bolt, ont également subi ces problèmes. Les batteries Panasonic, qui affichent une certaine vulnérabilité au froid, équipent ces modèles.

Ces incidents dans les conditions hivernales rigoureuses de Chicago mettent en exergue des interrogations quant à l’avenir des véhicules électriques dans des zones à températures fréquemment négatives. Tandis que l’on s’oriente de plus en plus vers des solutions de mobilité plus vertes, le développement et la recherche autour de batteries endurant mieux le froid doivent suivre ce rythme.

Articles connexes à explorer :

  • Quand un Cybertruck tire une autre Tesla, l’autonomie s’évapore ! (+ vidéo)
  • Duel de vitesse : Cybertruck contre Porsche, Tesla aurait-il exagéré ? (+ vidéo)
  • La guerre des prix fait rage chez Tesla, MG, Peugeot e-3008 et Renault Scénic E-Tech

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?