Le refuge artistique : Une maison théâtrale et son jardin idyllique au cœur de Paris

Le refuge artistique : Une maison théâtrale et son jardin idyllique au cœur de Paris

Un Havre Créatif : L’habitation Spectaculaire d’Une Scénographe à Paris

Portée par un dynamisme communicatif, la scénographe de renom a réussi à agencer un espace résolument unique, où se mélange avec cohérence un mobilier réfléchi et éclectique. Ancien et moderne se côtoient, se complètent et racontent, à travers leurs associations, une histoire. En pénétrant dans le séjour, on est immédiatement emporté dans un voyage temporel où même les tissus ondoyant des rideaux semblent jouer une pièce antique, rappelant les toges des acteurs d’autrefois. L’intérieur s’ouvre avec grâce sur un patio et un jardin arrangés à la manière d’un décor de théâtre, où le quotidien se fond dans l’art du spectacle sans pour autant verser dans l’excès des teintes vermeilles et de la texture veloutée.

Un demi-niveau plus bas, on découvre un espace dédié au média qui évoque, avec élégance, la familiarité club des années 80 sous le scintillement d’une palette de bronzes et de verts sombres, des tonalités évoquant inévitablement l’univers nocturne. C’est une résurrection du concept clubbing, interprété de manière fraîche et inventive, où le dramatique laisse place à la finesse.

Un Salon Chargé d’Œuvres et d’Inventions

  • Une œuvre centrale : Un siège en aluminium et cuir nommé X, créé par Michel Boyer en 1968 pour Rouve, est l’élément phare du salon, accompagné de petits meubles d’appoint en céramique appelés OKO, oeuvres de Christophe Delcourt.
  • La passion pour le travail des pairs : Émilie Bonaventure, la propriétaire, est passionnée par le fait d’entourer sa création avec des pièces pensées par d’autres créateurs, du moment qu’elles s’harmonisent avec l’espace.
  • Ornementations diverses : Parmi les autres trésors qui peuplent le lieu, on retrouve une jardinière en céramique de Kalou Dubus, une photographie intitulée Rue Balard II d’Anna Malagrida exposée à la Galerie RX, et un tapis Noche de Nanimarquina.

Vue Théâtrale depuis le Canapé

Face à l’immense fenestration, un canapé California, datant de 1970 et signé Jacques Charpentier, recouvert d’un tissu Bruder, invite à la contemplation du jardin extérieur, tel un spectateur plongé au cœur d’une pièce de théâtre. Flanqué du même tabouret en aluminium X et de meubles d’appoint OKO, l’ensemble dispose également de lampadaires rétro en laiton nickelé et d’une table basse Pia Manu de l’année 1970, complété par des rideaux et voilages de la marque Dedar.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?