Daniel Beretta, voix française d’Arnold Schwarzenegger, est mort à 77 ans ! Qui prendra sa relève ?

Daniel Beretta, voix française d’Arnold Schwarzenegger, est mort à 77 ans ! Qui prendra sa relève ?

découvrez qui était daniel beretta, la célèbre voix française d'arnold schwarzenegger, décédé à l'âge de 77 ans. qui saura désormais incarner ce rôle emblématique ?

Disparition de Daniel Beretta, emblématique doubleur d’Arnold Schwarzenegger

Récemment, la communauté cinéphile a été marquée par la perte de Daniel Beretta, véritable icône du doublage français. Connue pour être la voix d’Arnold Schwarzenegger dans plus d’une trentaine d’œuvres cinématographiques, dont le cultissime “Terminator 2”, sa disparition à l’âge de 77 ans a été publiquement annoncée par son collègue comédien Michel Vigné. Des messages touchants et personnels comme “Un ami, un frère, un pote… Salut mon Daniel, je t’embrasse” ont été partagés sur les plateformes sociales, reflétant l’affection et le respect que lui portait sa communauté professionnelle.

Cette triste nouvelle intervient peu après le décès d’Alain Dorval, autre grande figure du doublage français connu pour prêter sa voix à Sylvester Stallone. La disparition de ces deux voix emblématiques a ébranlé les passionnés de cinéma des décennies passées, en particulier ceux ayant vécu leur jeunesse dans les années 90.

Une polyvalence artistique remarquable

Daniel Beretta n’a pas uniquement laissé son empreinte dans l’univers du doublage. Son parcours artistique débute dans les années 60 et 70 avec une incursion remarquée dans le monde de la musique. Il fut notamment la star de la comédie musicale “Jesus Christ Superstar” et a collaboré avec l’artiste Nino Ferrer pour l’écriture de “La Rua Madureira”, un titre bien connu des amateurs de chanson française.

Les collaborations de haute voltige se poursuivent avec Ennio Morricone pour “La Poursuite implacable”, un thriller des années 70. Daniel Beretta a aussi marqué de sa voix des productions d’animations telles que “La Belle et la bête” dans le rôle de Lumière et “L’Etrange Noël de monsieur Jack” en interprétant le maire.

Une voix qui a marqué l’écran et au-delà

Beretta a immortalisé la voix de Schwarzenegger dans des films d’action phares tels que “Total Recall” et “True Lies”, jouant également dans des comédies comme “Un flic à la maternelle”. Au-delà des gros bras du cinéma comme Ernie Hudson et Dolph Lundgren, il a prêté sa voix à des personnages de l’animation japonaise, notamment Batou dans “Ghost in the Shell”. Les fans de jeux vidéo l’identifient aussi en tant que Sam Fisher dans la série “Splinter Cell”, ainsi que la voix de Duke Nukem, clin d’œil au personnage d’Arnold Schwarzenegger.

La question se pose désormais sur qui reprendra le flambeau pour continuer à donner vie aux personnages autrefois incarnés par Daniel Beretta. Certes, remplacer une voix aussi caractéristique que la sienne relève d’un défi immense, d’autant plus que la voix est un élément clé du personnage qui contribue grandement à son identité. Il s’agira non seulement de trouver une nouvelle voix, mais également d’honorer l’héritage laissé par cet artiste complet.

Il est clair qu’au-delà de son talent, Daniel Beretta a touché le cœur de nombreux spectateurs et reste une figure inoubliable du paysage audiovisuel français. Sa disparition laisse un vide, et l’industrie du doublage se doit de cultiver de nouvelles voix pour assurer la relève.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?