Pourquoi 250 foyers, l’hôpital, une crèche et une école de Tournon-sur-Rhône sont-ils privés d’eau du robinet ? Découvrez la situation alarmante !

Pourquoi 250 foyers, l’hôpital, une crèche et une école de Tournon-sur-Rhône sont-ils privés d’eau du robinet ? Découvrez la situation alarmante !

découvrez pourquoi 250 foyers, l'hôpital, une crèche et une école de tournon-sur-rhône sont privés d'eau du robinet. une situation alarmante à découvrir !

Crise de l’eau potable à Tournon-sur-Rhône : les détails de l’incident

Le vendredi 8 mars dans l’après-midi, une perturbation a été rapportée par des résidents de Tournon-sur-Rhône: l’eau dispensée par leurs robinets se présentait sous un aspect trouble. Immédiatement, une opération de prélèvement et de nettoyage du réseau a été mise en œuvre par les services municipaux de l’eau. Bien que le courant semblait rétabli le lendemain, il s’est avéré, suite à une analyse en laboratoire, que l’eau restait contaminée par des bactéries. Par conséquent, les autorités sanitaires locales ont émis une alerte aux consommateurs, les sommant de ne plus consommer l’eau tant que la sécurité de celle-ci n’est pas confirmée. Des conclusions complémentaires devraient être divulguées ce mercredi.

Quartiers et établissements affectés

Une portion délimitée de la ville est touchée, localisée notamment dans les environs des rues des Luettes, des Amandines, ainsi que certaines sections des rues Chapotte, Cévennes, des Alpes, Général Chapelle, et les quartiers Jardins de Girondy et Le Peuplier, incluant le hameau de Girondy. Parmi les établissements affectés figurent l’hôpital local, une école et une crèche, tous situés dans cette zone restreinte.

Consignes pour les résidents

Les recommandations actuelles exigent que les habitants s’abstiennent d’utiliser l’eau pour la consommation directe, le nettoyage de denrées alimentaires, le lavage des mains et des dents. Ils demeurent néanmoins autorisés à se doucher à condition d’éviter d’avaler l’eau. Un traitement par ébullition de l’eau durant cinq minutes a été suggéré comme mesure de précaution. De l’eau en bouteille est mise à disposition des habitants touchés aux points de distribution prévus.

Origine de la contamination

La cause de cette contamination bactérienne semble provenir d’une action entreprise par un habitant sur un système privé d’alimentation en eau, telle l’intervention sur un puits ou un forage, qui aurait pu entraîner un reflux contaminant vers le réseau public. Les règlements en vigueur interdisent formellement toutes formes de branchements directs ou indirects entre les réseaux domestiques et d’autres sources comme les puits ou les récupérations d’eaux de pluie, afin d’éviter de telles situations.

En résumé, cette crise sanitaire survient comme un rappel des règles strictes régissant l’approvisionnement en eau potable et de la nécessité de les respecter pour garantir la sécurité publique.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?