Intelligence artificielle : Faut-il vraiment craindre l’apocalypse ?

Intelligence artificielle : Faut-il vraiment craindre l’apocalypse ?

découvrez les enjeux de l'intelligence artificielle et les raisons pour lesquelles la crainte d'une apocalypse est-elle justifiée dans ce débat passionnant sur l'avenir de la technologie.

L’intelligence artificielle : menace imminente ou simple fiction ? Découvrez dans cet article si nos craintes d’apocalypse sont justifiées ou exagérées.

Manifestations mondiales pour un développement contrôlé de l’IA

Ce lundi, de jeunes militants du mouvement Pause AI ont manifesté à Paris et dans 9 autres villes à travers le monde. Leur objectif ? Appeler à un ralentissement ou à un développement plus contrôlé de l’intelligence artificielle (IA), qu’ils estiment être une menace urgente et sous-estimée par les dirigeants politiques.

Dans la même thématique

Les craintes des militants de Pause AI

Les revendications des manifestants sont hétéroclites, mais tous s’accordent sur la nécessité d’une prise de conscience globale des risques que représente l’IA. Parmi les sources de leurs angoisses, on retrouve les suppressions d’emplois, le bio-terrorisme, le déraillement d’une IA incontrôlable et meurtrière, ainsi que l’équilibrage des investissements entre la construction de data centers et la recherche en éthique de l’IA.

Dans la même thématique

La question des risques de l’IA sur la scène politique

Les risques de l’IA ont commencé à être pris au sérieux sur la scène politique internationale. La Chine et les États-Unis auront leur première discussion sur cette thématique ce mardi, tandis que le Royaume-Uni s’est doté dès 2023 d’un AI Safety Institute. En France, cependant, Maxime Fournes, créateur de Pause AI France, s’inquiète de l’ignorance sur le sujet, qui conduit, selon lui, les dirigeants à prendre des décisions néfastes.

Dans la même thématique

Alerter avant le point de non-retour

L’objectif de Pause AI, et plus particulièrement de sa branche française, est d’avertir le grand public et les dirigeants politiques des risques liés à l’IA avant d’atteindre un point de non-retour. Il fustige notamment le rapport du comité interministériel sur l’IA générative récemment remis à Emmanuel Macron, qui prône une accélération massive des investissements, sans tenir compte de l’évolution très rapide de la technologie, notamment en matière d’agents autonomes)

Une IA sûre plutôt qu’une IA à tout prix

Malgré les craintes suscitées par l’IA, Gilles Bréda, l’un des instigateurs de Pause AI France, précise que le mouvement n’est pas technophobe. “Je ne suis pas contre l’IA, mais je suis pour une IA sûre”, insiste-t-il. Comme d’autres jeunes militants, il souhaite que la question des risques de l’IA soit davantage abordée dans les écoles et les universités, qui forment la prochaine génération de professionnels de l’IA.

En somme, les manifestations mondiales de Pause AI montrent que la question des risques liés à l’intelligence artificielle est de plus en plus prégnante. Les militants, ainsi que certains acteurs politiques, appellent à un développement plus contrôlé et réfléchi de l’IA, afin d’éviter les conséquences néfastes que pourrait avoir une course à l’armement technologique.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?