Comment le plastique dans nos artères peut-il causer des accidents cardiovasculaires ? Découvrez la vérité choquante dans cet article !

Comment le plastique dans nos artères peut-il causer des accidents cardiovasculaires ? Découvrez la vérité choquante dans cet article !

découvrez dans cet article la vérité choquante sur la façon dont le plastique dans nos artères peut causer des accidents cardiovasculaires.

Les Conséquences des Microplastiques sur le Système Cardiovasculaire

La dégradation des plastiques, notamment sous l’influence des UV, entraîne leur transformation en particules de plus en plus fines. Ces résidus microscopiques, connus sous le nom de microparticules de plastique, se diffusent dans l’environnement : l’air, les plans d’eau, les sols ainsi qu’au sein des organismes vivants, où ils peuvent s’accumuler dans divers tissus. Des études ont mis en évidence la présence de ces microplastiques dans diverses parties du corps humain, y compris le placenta, les poumons, l’urine, le lait maternel, le foie et le sang. Récemment, une recherche parue dans une revue médicale de renom a mis en lumière l’impact néfaste potentiel de ces microparticules sur le fonctionnement du cœur et des artères.

Analyse des Plaques d’Athérome

La recherche a été menée par une équipe de scientifiques italiens, qui se sont penchés sur des patients ne présentant pas de symptômes évidents mais devant subir une chirurgie pour libérer les carotides – ces artères cruciales acheminant le sang au cerveau – obstruées par des plaques d’athérome. Ces amas, composés de cholestérol et d’autres substances, provoquent le rétrécissement des artères, un phénomène dénommé athérosclérose, qui peut mener à des accidents vasculaires cérébraux (AVC) ou des crises cardiaques.
Chez 257 patients ayant participé à l’étude, les plaques d’athérome retirées par chirurgie ont été minitieusement analysées. L’examen visait à repérer la présence de microparticules de plastique. Sur 150 des sujets étudiés, de telles particules ont été identifiées, principalement composées de polyéthylène ou de polychlorure de vinyle.

Évaluation des Risques Cardiovasculaires

Les sujets ont été suivis pendant environ trois ans pour établir un lien potentiel entre la présence de particules de plastique et le risque de subir un incident cardiovasculaire. Les résultats montrent que les individus avec des microparticules de plastique dans leurs plaques d’athérome avaient un risque d’accident cardiovasculaire significativement plus élevé – plus de quatre fois supérieur – par rapport à ceux sans trace de ces particules.
Il est important de noter que, bien que les recherches mettent en évidence une association, elles ne prouvent pas un lien de causalité direct. Néanmoins, il est clair que les patients avec des particules détectées dans les plaques au niveau des carotides avaient un risque accru de crise cardiaque, d’AVC ou de décès pour toute cause confondue après plus de deux ans de suivi.

Alors que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement l’impact des microplastiques sur la santé humaine, les résultats actuels montrent une corrélation préoccupante entre leur présence dans les vaisseaux sanguins et un risque accru de complications cardiovasculaires graves. Ces découvertes soulignent l’urgence de traiter la pollution plastique non seulement comme un problème environnemental, mais aussi comme une question de santé publique significative.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?