Quelle Couleur n’est pas naturellement présente dans la Nature et Pourquoi ?

Quelle Couleur n’est pas naturellement présente dans la Nature et Pourquoi ?

La couleur bleu électrique est souvent citée comme une couleur qui ne se trouve pas naturellement dans la nature dans sa forme la plus vibrante et saturée. La rareté du bleu dans la nature, surtout dans sa teinte électrique, s’explique principalement par l’absence de pigments bleus profonds dans les organismes vivants.



Dans la nature, les couleurs sont généralement produites de deux manières : à travers des pigments, qui absorbent certaines longueurs d’onde de la lumière et en reflètent d’autres, et par des structures microscopiques qui diffusent la lumière de manière spécifique pour créer une couleur visible. Le bleu, particulièrement le bleu électrique, est rare car peu de pigments naturels absorbent dans les bonnes parties du spectre pour refléter cette couleur. Au lieu de cela, lorsque nous voyons du bleu dans la nature, comme dans le cas des ailes d’un papillon ou des plumes de certains oiseaux, il est souvent le résultat de la diffusion de la lumière plutôt que de la présence d’un pigment bleu.



Cette diffusion, connue sous le nom de diffusion de Rayleigh ou d’iridescence, n’est pas courante et requiert des structures physiques complexes, ce qui rend le bleu électrique particulièrement rare. De plus, les nuances exactes perçues peuvent varier en fonction de l’angle de vue et de la qualité de la lumière, ce qui rend le bleu électrique, dans sa forme la plus vibrante et saturée, presque absent de la palette naturelle.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?