Scandale au sein de la Fédération française de tennis : le président visé par une enquête pour parjure

Scandale au sein de la Fédération française de tennis : le président visé par une enquête pour parjure

Crise à la tête du tennis français : Enquête pour faux témoignage visant le président de la FFT

Une série d’enquêtes ébranle la FFT

La scène du tennis français est secouée par une controverse impliquant Gilles Moretton, qui préside la Fédération française de tennis (FFT). L’homme fait face à une investigation concernant des accusations de parjure devant une institution nationale. Les révélations viennent à un moment délicat puisque des enquêtes ont été lancées contre plusieurs cadres des fédérations sportives à l’issue de signalements pour de possibles fausses déclarations au Parlement.

Des déclarations sous serment remises en question

Pointé du doigt, Gilles Moretton est accusé d’avoir altéré la vérité lors de son audition par les députés. Il aurait fourni des informations inexactes concernant les émoluments perçus par Amélie Oudéa-Castéra lors de son mandat en tant que directrice générale de la FFT. Des montants bien plus élevés que ceux de son homologue antérieur ont été relevés, contrairement à ce qui a été suggéré devant les membres de l’Assemblée.

PersonnalitéFonctionRémunération Annuelle Nette (estimation)
Amélie Oudéa-CastéraEx-directrice générale (2021-2022)356 440 €
Jean-François VilottePrédécesseur276 000 € (23 000 €/mois)

Déclarations controversées et rectificatives

À la suite de cette comparaison erronée, Gilles Moretton doit désormais justifier ses affirmations. En défense de sa réputation, il se dit prêt à collaborer pleinement avec la justice pour clarifier cette situation. Amélie Oudéa-Castéra a elle aussi reconnu un écart dans ses déclarations initiales en envoyant un courrier de correction le lendemain de sa propre audition.

Une enquête qui soulève des interrogations

Cette enquête prend place dans le contexte plus large de soupçons de corruption et de malversations affectant certaines sphères du sport, posant des questions sur l’intégrité des instances sportives. Le déroulement de l’enquête déterminera non seulement la crédibilité des figures impliquées mais aussi la confiance portée envers la FFT.

Des prochaines étapes décisives

Tandis que la commission parlementaire se prépare à divulguer son rapport complet, les yeux sont rivés sur l’issue des investigations en cours. Des retombées pourraient en découler, autant pour la FFT que pour son président, alimentant le climat turbulent actuel du tennis français.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?