Quand l’ère Jim Crow plongeait les États-Unis dans la terreur du racisme

Quand l’ère Jim Crow plongeait les États-Unis dans la terreur du racisme

découvrez comment l'ère jim crow a plongé les états-unis dans la terreur du racisme, un sombre chapitre de l'histoire américaine marqué par la ségrégation et la discrimination.

Dans les profondeurs sombres de l’histoire des États-Unis, l’ère Jim Crow a semé la terreur du racisme. Retour sur une période sombre qui a profondément marqué le pays.

découvrez comment l'ère jim crow plongeait les états-unis dans la terreur du racisme à travers une analyse percutante et captivante.
Image générée par Stable Diffusion


Livres

Article

Sylvain, journaliste et passionné de livres, nous plonge dans une sombre période de l’histoire américaine, où le racisme était érigé en système : l’ère Jim Crow.

L’ère Jim Crow : un système raciste puissant

découvrez comment l'ère jim crow plongeait les états-unis dans la terreur du racisme et ses conséquences sur la société américaine.
Image générée par Stable Diffusion

Après l’abolition de l’esclavage aux États-Unis en 1865, un système raciste d’une puissance inouïe a vu le jour. Durant des décennies, ce système s’est employé à dominer, reléguer et tuer les Noirs. Cette période est connue sous le nom de l’ère “Jim Crow”. Le sociologue Loïc Wacquant a élaboré un modèle sociologique pour comprendre cette domination raciale.

Dans la même thématique

L’inspiration des lois antisémites nazies

Entre les années 1860 et jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des millions de Noirs du sud des États-Unis ont été soumis à un système raciste si puissant que les nazis, qui s’en sont inspirés pour leurs lois antisémites, l’ont jugé à certains égards excessif. Cet assemblage de lois, de règles, d’us et coutumes et de violence totale fut surnommé Jim Crow, du nom d’un personnage noir fictif de la culture populaire américaine, caricatural, folklorique et ridiculisé.

Dans la même thématique

Un modèle sociologique pour comprendre la domination raciale

Le sociologue Loïc Wacquant a élaboré un modèle sociologique pour penser la domination raciale de l’ère Jim Crow. Ce modèle met en lumière les mécanismes de cette période sombre de l’histoire américaine, où le racisme était institutionnalisé et la ségrégation raciale, généralisée.

Dans la même thématique

Un héritage encore présent

Bien que l’ère Jim Crow soit officiellement révolue, son héritage continue de marquer la société américaine. La lutte contre le racisme et les discriminations reste un enjeu majeur aux États-Unis, comme en témoignent les nombreux mouvements sociaux et les débats actuels.

Newsletters

Découvrez les newsletters de Mediapart

Recevez directement l’info de votre choix : Quotidienne, Hebdo, Alerte, À l’air libre, Écologie, Enquête …


Je découvre

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?