Menace imminente : Moscou planifierait des opérations de sabotage et des attentats de grande envergure en Europe

Menace imminente : Moscou planifierait des opérations de sabotage et des attentats de grande envergure en Europe

les autorités craignent une menace imminente : moscou aurait pour projet des opérations de sabotage et des attentats de grande envergure en europe.

Moscou serait-il en train de planifier des opérations de sabotage et des attentats majeurs en Europe ? Une menace imminente plane, suscitant l’inquiétude au sein des instances de sécurité. Les détails de ce scénario alarmant sont à découvrir dans notre article.

La Russie accusée de préparer des attaques sur le sol européen

Selon diverses agences de renseignement européennes, la Russie serait en train de planifier une vague d’attaques, de sabotages et d’attentats sur le territoire européen. Cette menace intervient dans un contexte de tensions accrues entre Moscou et l’Occident, alimentées par des campagnes de désinformation et des cyberattaques.

Dans la même thématique

Multiplication des actions hostiles

Depuis quelques années, la Russie multiplie les actions hostiles envers les pays européens. Parmi celles-ci, on peut citer les brouillages GPS d’avions civils dans l’est de l’Europe, les campagnes de désinformation et manipulation des opinions publiques, l’infiltration de l’extrême droite ou encore les cyberattaques.

Dans la même thématique

Des exemples récents

Plusieurs exemples récents illustrent cette escalade des tensions. En Allemagne et en République tchèque, des cyberattaques imputées à Moscou ont visé les armées et les systèmes ferroviaires. Deux citoyens russo-allemands ont également été arrêtés, suspectés de préparer des attentats contre des cibles militaires. En Estonie, une large campagne de déstabilisation a été mise au jour, incluant des attaques physiques contre des voitures de personnalités politiques et de médias.

Dans la même thématique

Une menace grandissante

Selon Keir Giles, consultant pour le cercle de réflexion Chatham House, la menace est grandissante. Cette augmentation pourrait être due à une mise de ressources plus importante de la Russie dans sa campagne, à une négligence de ses espions ou à une amélioration de la capacité du renseignement occidental à détecter et stopper ces activités.

Moscou sous pression

Face aux sanctions occidentales déclenchées par son invasion de l’Ukraine, Vladimir Poutine se sentirait pousser des ailes. Les espions russes, massivement expulsés des pays d’Europe après l’attaque contre Kiev en février 2022, tenteraient de regagner du terrain et de prouver qu’ils ont encore un rôle à jouer, un rôle des plus néfastes en l’occurrence.

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?