Le cannabis bientôt légal en Allemagne : comment se positionne le reste de l’Europe sur la consommation de cette drogue controversée ?

Le cannabis bientôt légal en Allemagne : comment se positionne le reste de l’Europe sur la consommation de cette drogue controversée ?

découvrez comment le reste de l'europe aborde la consommation controversée du cannabis, alors que l'allemagne envisage de légaliser cette drogue.

L’Allemagne sur le point de légaliser le cannabis: contexte européen

L’utilisation du cannabis à des fins récréatives est sur le point d’être légalisée en Allemagne, une initiative qui placerait ce pays parmi les premiers de l’Union Européenne à prendre une telle mesure. Ce développement pourrait éventuellement encourager d’autres pays de l’UE à emboîter le pas.

État des lieux en Europe

En Europe, bien que la marijuana à visée thérapeutique soit en plein essor, la substance est encore prohibée pour une utilisation personnelle dans de nombreux États membres. L’usage de cannabis à des fins non médicales a le potentiel d’entraîner, selon les législations nationales, diverses sanctions, incluant la détention.
Malte est actuellement en tête de l’UE concernant la libéralisation de la culture, de la consommation et de la détention de marijuana, avec des règles en vigueur depuis 2021. Cependant, la consommation publique y reste prohibée.
L’Allemagne envisage d’assouplir davantage sa politique en autorisant la détention jusqu’à 25 g pour un usage personnel et la culture de trois plants. Néanmoins, cette proposition attend encore l’approbation législative.

Autres pays et leurs réglementations

Dans les Pays-Bas, les célèbres coffee shops témoignent d’une approche relativement tolérante, bien que la culture et la possession soient officiellement interdites mais partiellement dépénalisées. De manière similaire, le Portugal a classé la possession en petite quantité comme offense mineure depuis 2001. En Espagne et au Luxembourg, la consommation dans la sphère privée est tolérée et certaines formes de possession sont dépénalisées.

La situation du cannabis thérapeutique

De plus en plus de pays de l’UE mettent en œuvre des politiques facilitant l’accès au cannabis à usage médical, reconnaissant ses bénéfices pour diverses affections telles que le cancer ou la sclérose en plaques. Des programmes pilotes au Danemark et en Irlande témoignent de cette évolution, ainsi qu’un projet en France qui vise à réguler la production nationale. Cependant, la disponibilité et le remboursement des médicaments à base de cannabis demeurent variables à travers l’Europe, et dans certains pays, les patients assument la totalité des coûts.

Le cadre juridique international

À l’échelle internationale, la tendance devient à la reconnaissance du cannabis médical. En 2020, la Commission des stupéfiants des Nations unies a décidé de retirer le cannabis d’une liste de substances sujettes à des contrôles stricts, facilitant ainsi son utilisation à des fins médicales.
À noter que certains pays, comme la Hongrie et la Suède, maintiennent une politique de tolérance zéro vis-à-vis de toutes les drogues, y compris le cannabis thérapeutique, qui n’est disponible que sous des conditions extrêmement restrictives.
Il est évident que la législation autour du cannabis en Europe est hétérogène et complexe. Alors que l’Allemagne pourrait s’ouvrir à la légalisation, le reste de l’Europe navigue entre la dépénalisation, des programmes pilotes innovants en matière de santé, et des interdictions strictes. Seul l’avenir dira comment ces diverses approches évolueront face aux défis sociétaux et médicaux concernant l’utilisation du cannabis.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?