Comment cet apiculteur a-t-il inventé le piège ultime pour stopper l’invasion des frelons asiatiques dans ses ruches ?

Comment cet apiculteur a-t-il inventé le piège ultime pour stopper l’invasion des frelons asiatiques dans ses ruches ?

découvrez comment un apiculteur a mis au point un piège révolutionnaire pour protéger ses ruches des frelons asiatiques envahisseurs.

L’innovation d’un apiculteur breton face à la menace du frelon asiatique

Avec la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps, le frelon asiatique, prédateur redouté des abeilles, commence à faire son apparition. En réponse à cette préoccupation, Denis Jaffré, apiculteur dans la région de Bretagne, a mis au point un dispositif innovant pour attraper ces nuisibles dangereux pour les populations d’abeilles.

Une création issue de l’expérience et du savoir-faire

Denis Jaffré, qui a forgé son expertise en mer avant de se consacrer à l’apiculture, est aussi à la tête d’une entreprise qui a su exporter sa solution antifrelon dans de nombreux pays, générant un chiffre d’affaires impressionnant. La spécificité de sa méthode réside dans sa sélectivité : le piège est conçu pour cibler exclusivement le frelon asiatique, évitant ainsi la capture d’autres insectes.

L’ampleur du problème posé par le frelon asiatique

Selon les études de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), le frelon asiatique, depuis son introduction en France en 2004, a sérieusement impacté le secteur de l’apiculture. Sa capacité de reproduction accélérée lui a permis de se propager rapidement, mettant en péril les colonies d’abeilles locales.

Dans la même thématique

Le principe du “module d’accès sélectif”

Denis a conçu un système de “module d’accès sélectif” après avoir souffert de la perte de nombreuses colonies d’abeilles du fait des invasions de frelons asiatiques. Au cœur de son invention, un mécanisme d’entonnoir piège le frelon dès qu’il pénètre dans le dispositif, grâce à des ouvertures minutieusement calibrées.

Détection et capture précises des frelons asiatiques

Pour assurer que seul le frelon asiatique soit capturé, Denis a ajusté les dimensions des ouvertures du piège avec une extrême précision. L’objectif initial est d’intercepter les reines pour éviter la formation de nouvelles colonies et de piéger les ouvrières à des périodes de l’année où elles se montrent particulièrement agressives.

Une stratégie d’attraction efficace

Dans le but d’attirer les frelons, un appât composé de miel et de cire d’abeille est disposé dans le piège. Ce système ingénieux empêche la sortie du frelon asiatique, tout en permettant aux autres insectes, de plus petite taille, de s’échapper sans encombre.

Dans la même thématique

Reconnaissance et utilisation du piège

L’invention de Denis Jaffré ne s’est pas seulement illustrée par son utilité, elle a également été récompensée par plusieurs distinctions prestigieuses, dont le Grand Prix du concours Lépine et une médaille d’or. Son dispositif est désormais utilisé dans différentes communautés et villes en France, aidant des apiculteurs et des collectivités à lutter efficacement contre le fléau des frelons asiatiques.

Dans la même thématique

Vous souhaitez Laisser un Commentaire ?